carto #5 – Relation producteurs-consommateurs
7 février 2015
Cartographie narrative
22 mars 2017

carto #6 – Cartographie sensible du grand territoire

Carte de la topographie perceptive (détail)

L’enjeu de ce travail* a été de mettre en cartes les perceptions du territoire bordant le corridor ferroviaire de Saint-Quentin-en-Yvelines. Ces perceptions sont issues de 50 entretiens portant sur les représentations mentales du territoire. L’analyse des réponses verbales données par des personnes habitants ou non le territoire et prises au hasard dans l’espace public a fourni la base statistique de cette étude.

_

Ainsi, à l’issue du traitement des données, une première série de cartes thématiques a pu être produite. Elles illustrent notamment ce qui fait repère dans le territoire, les lieux aimés et mal-aimés ainsi que ce qui représente le patrimoine du territoire.

 

Lieux repères du territoire (détail)

 

A l’issue de ce travail, la « topographie perceptive » du corridor a pu être dressée, c’est à dire la spatialisation d’histogrammes détaillant la redondance des qualités (repère, lieu aimé, lieu mal-aimé, patrimoine) du lieu concerné.

 

Carte de la topographie perceptive (détail)

 

Puis a pu être générée une re-projection de l’espace perçu dans un espace cette fois-ci orthonormé, c’est à dire une forme de visualisation de l’espace mental des personnes interrogées.

 

Espace mental collectif re-projeté

 

Pour finir une cartographie sensible du territoire a pu être dressée et imprimée au format A0 en hybridant certaines conclusions de l’étude avec d’autres données comme la forme des bâtiments symboles ou la localisation du bâti ancien.

 

Carte sensible du corridor ferroviaire (détail)

L’utilité d’un tel travail apparaît quand les politiques publiques d’aménagement du territoire souhaitent s’accorder avec la perception qu’en ont les habitants ou usagers.

* ce projet a été mené au sein de l’agence d’architecture et d’urbanisme Urban Act